La Kolors solidaire avec les pays d’Outre-Mer

Photo-Manif-Asfodela_1

Photo-Manif-Asfodela_1

Photo-Manif-Asfodela_2

Photo-Manif-Asfodela_2

Photo-Manif-Asfodela_3

Photo-Manif-Asfodela_3

Photo-Manif-Asfodela_4

Photo-Manif-Asfodela_4

La situation

APPEL du 16 février 2009 pour le soutien aux travailleurs de Guadeloupe, Martinique, Guyane et de la Réunion.

« Depuis plus de trois semaines, les travailleurs de Guadeloupe sont en grève générale unitaire et illimitée. Depuis, la grève générale s’étend à la Martinique, à la Guyane et à la Réunion. Ils se battent contre la vie chère, les bas salaires, les licenciements et le chômage, pour leur dignité.

Leur combat est le nôtre, il est exemplaire. »

Une manifestation est organisée par le collectif « Continuité LKP » samedi 21 février 2009 à Paris, pour soutenir les grévistes engagés depuis un mois dans un mouvement contre la vie chère.

Infos pratiques : Rendez-vous à partir de 14h place de la République. Le cortège rejoindra la place de la Nation.

Appel aux citoyens
Nous, Continuité Liyannaj Kont Pwofitasyon, constitués dans l’Hexagone pour soutenir les mouvements initiés en Guadeloupe dès le 20 Janvier par le collectif LKP contre la vie chère et pour la suppression des inégalités entre l’Hexagone et les pays d’Outre-Mer, puis déclenchés en Martinique par le collectif du 5 février 2009, appelons tous les citoyens, artistes, associations, syndicats et partis politiques conscients et épris de justice à se mobiliser pour faire aboutir les négociations.
Appelons l’ensemble des citoyens à la vigilance pour le respect des droits humains en Outre-Mer comme dans l’Hexagone.
Appelons à manifester massivement Le samedi 21 février 2009
RDV A 14 heures à PLACE DE LA REPUBLIQUE
Pour une marche jusqu’à la « Place de la Nation »
AMITIE MARIE-GALANTAISE, CGT-CASVP, KAPESTERIENS, UNP, DEFISEJUDOM, TNT, ARMADA, CHOUKAJ, ATOME, SUD-TMT, SUD-CT VILLE DE PARIS, COLLECTIF SOLIDARITE, P.O.I, ASSOCIATION AGORA KARAYIB, THEATRE DE L’AIR NOUVEAU, COLLECTIF D’ARTISTES, DLOKOKO, CIFORDOM, GENERATION CONSCIENTE, ILE ET SOLIDARITE, GRAN BALAN, LA CIE BOUKOUSSOU, LA CIE L’AUTRE SOUFFLE, LA CIE MAN LALA, BALKOUTA, ERITAJ, LA CIE AWA, ACTION ET PARTICIPATION, CONFEDERATION SYNDICALE DES FAMILLES, KRE ALL CONCEPT, S.U.D SANTE APHP, COLLECTIF DOM-TOM-US-CGT VILLE DE PARIS et de nombreuses personnalités à titre individuel …
Site Web : http://continuitelkp.new.fr/ – E-mail : continuitelkp(arobase)gmail.com

Le très poétique manifeste pour les “produits” de haute nécessité (Martinique Guadeloupe Guyane Réunion) du 16 février 2009

Extraits (texte totalement en lien avec le thème de notre festival Résisdanse 2009 !

A lire absolument !

signé par

Ernest BRELEUR; Patrick CHAMOISEAU; Serge DOMI; Gérard DELVER; Edouard GLISSANT; Guillaume PIGEARD DE GURBERT; Olivier PORTECOP; Olivier PULVAR; Jean-Claude WILLIAM;

http://www.bondamanjak.com/pdf/manifeste.pdf

« Aucune de nos revendications n’est illégitime »

« …derrière le prosaïque du  » pouvoir d’achat  » ou du  » panier de la ménagère « , se profile l’essentiel qui nous manque et qui donne du sens à l’existence, à savoir : le poétique. Toute vie humaine un peu équilibrée s’articule entre, d’un côté, les nécessités immédiates du boire-survivre-manger (en clair : le prosaïque) ; et, de l’autre, l’aspiration à un épanouissement de soi, là où la nourriture est de dignité, d’honneur, de musique, de chants, de sports, de danses, de lectures, de philosophie, de spiritualité, d’amour, de temps libre affecté à l’accomplissement du grand désir intime (en clair : le poétique).

« …le libéralisme économique préside non à une épuration ethnique mais à une «  »épuration éthique » (entendre : désenchantement, désacralisation, désymbolisation, déconstruction même) de tout le fait humain.

« … Il est urgent d’escorter les  » produits de premières nécessités « , d’une autre catégorie de denrées ou de facteurs qui relèveraient résolument d’une  » haute nécessité « . Par cette idée de  » haute nécessité « , nous appelons à prendre conscience du poétique déjà en oeuvre dans un mouvement qui, au-delà du pouvoir d’achat, relève d’une exigence existentielle réelle, d’un appel très profond au plus noble de la vie.

Il y a haute nécessité de :

« …faire peuple et nation,

« …entrer en dignité sur la grand-scène du monde,

« …accéder à la responsabilité de nous-mêmes par nous-mêmes et au pouvoir de nous-mêmes sur nous-mêmes ». Car : « …c’est dans la responsabilité que se trouve l’invention, la souplesse, la créativité, la nécessité de trouver des solutions endogènes praticables.

« …comprendre que le labyrinthe obscur et indémêlable des prix (marges, sous-marges, commissions occultes et profits indécents) est inscrit dans une logique de système libéral marchand, lequel s’est étendu à l’ensemble de la planète avec la force aveugle d’une religion.

« …nous vivre caribéens dans nos imports-exports vitaux, à nous penser américain pour la satisfaction de nos nécessités, de notre autosuffisance énergétique et alimentaire.

« …s’inscrire dans une contestation radicale du capitalisme contemporain

« …jeter les bases d’une société non économique, où l’idée de développement à croissance continuelle serait écartée au profit de celle d’épanouissement ; où emploi, salaire, consommation et production serait des lieux de création de soi et de parachèvement de l’humain.

« …vivre la vie, et sa propre vie, dans l’élévation constante vers le plus noble et le plus exigeant, et donc vers le plus épanouissant. Ce qui revient à vivre sa vie, et la vie, dans toute l’ampleur du poétique.

« …réclamer une augmentation de salaire conséquente (…) début d’une équité qui doit se faire mondiale.

« …réinstaller le travail au sein du poétique « . En effet : « …le travail à l’origine était inscrit dans un système symbolique et sacré (d’ordre politique, culturel, personnel) qui en déterminait les ampleurs et le sens. Le travail a achevé de perdre toute signifiance quand, devenu lui-même une simple marchandise, il s’est mis à n’ouvrir qu’à la consommation.

« …installer le gratuit en son principe aux fondements de nos sociétés neuves et de nos solidarités imaginantes…

« …Ainsi, chers compatriotes, en nous débarrassant des archaïsmes coloniaux, de la dépendance et de l’assistanat, en nous inscrivant résolument dans l’épanouissement écologique de nos pays et du monde à venir, en contestant la violence économique et le système marchand, nous naîtrons au monde avec une visibilité levée du post-capitalisme et d’un rapport écologique global aux équilibres de la planète….

Alors voici notre vision :

Petits pays, soudain au coeur nouveau du monde, soudain immenses d’être les premiers exemples de sociétés postcapitalistes, capables de mettre en oeuvre un épanouissement humain qui s’inscrit dans l’horizontale plénitude du vivant.

Publicités

~ par capoeira paris kolors sur février 20, 2009.

3 Réponses to “La Kolors solidaire avec les pays d’Outre-Mer”

  1. super

  2. La France a peur…
    http://bworldconnection.com/societe.html?idA=343&rub=Soci%C3%A9t%C3%A9

  3. Asfodela se connecte pour vous laisser ces news de Martinique, en espérant que vous les verrez
    http://douvanjou-rfo.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :