Manifeste des 15: Contre la culture de la haine, nous choisissons le vivre-ensemble

Manifeste des 15 : Contre la culture de la haine, nous

choisissons le vivre-ensemble

Depuis le 27 décembre, l’offensive israélienne dans la bande de Gaza produit des images de victimes civiles qui soulèvent une émotion légitime que nous partageons tous.    Mais, depuis ce même 27 décembre, nous assistons également à une déferlante d’actes antisémites en France. Ces 66 actes recensés en 18 jours ne peuvent que desservir la cause palestinienne. Au-delà, c’est la République qui se trouve gravement bafouée dans ses valeurs les plus essentielles car chacun de ces actes résonnent comme autant de coups de boutoir assénés au vivre-ensemble. Pour nous, la réaction à adopter face à de tels actes est claire et sans ambiguïté : nous les dénonçons avec la plus grande fermeté.    Le conflit au Proche-Orient peut nous diviser mais nous tenons à réaffirmer qu’il s’agit d’un conflit politique et non d’un conflit ethnique ou religieux. Toutes celles et tous ceux qui voudraient donner de ce conflit l’image d’une lutte entre juifs et musulmans participent de l’échauffement des esprits sur notre territoire et dans tous les pays où cohabiteraient des juifs et des musulmans. Par ailleurs, nous tenons à dire que le camp que nous soutenons, c’est celui qui pense qu’il y a deux peuples et qu’il faut donc deux Etats, contre ceux qui pensent que le conflit se résoudra par l’élimination d’une des deux parties au conflit.  C’est en tenant ces positions que nous serons les plus utiles à la résolution du conflit car, pour notre part, nous désirons qu’au Proche-Orient les Israéliens puissent vivre en sécurité et que les Palestiniens puissent disposer d’un Etat viable leur permettant de prendre leur destin en mains.    Ces positions sont pour nous celles de la raison, contre le déchaînement des passions qui, sur la question du conflit proche-oriental, peut tout emporter. C’est pourquoi il appartient à tous les acteurs citoyens, aux élus et à la société civile de faire barrage à la haine. Lancer des voitures béliers contre les synagogues ou agresser des lycéens d’origine maghrébine, ça n’est certainement pas aider les Palestiniens et les Israéliens à mieux vivre. De plus, ces actes de racisme et d’antisémitisme sont pour nous révélateurs de tensions propres à la société française. Nous refusons les positions consistant à légitimer ou à excuser ces actes en prenant le prétexte du conflit au Proche-Orient.    En tant qu’acteurs associatifs fermement attachés à l’idéal républicain, nous ne pouvons qu’être inquiets de l’enracinement de préjugés qui, bien qu’exacerbés par ce qui se passe à 5000 km de notre pays, doivent être combattus ici pour ce qu’ils sont. La déconstruction de ces préjugés devient une urgence si nous voulons faire barrage au fléau de l’antisémitisme, des pratiques discriminatoires ou de l’islamophobie. Ce travail doit se réaliser avec le plus fervent soutien de nos représentants politiques qui peinent parfois à valoriser notre rôle d’agent du vivre ensemble.    Par notre expérience, nous savons que la mécanique des préjugés est la même quelles que soient les populations désignées pour tenir le rôle de boucs émissaires. Ce travail de déconstruction doit être généralisé car les préjugés constituent un terreau extraordinairement fertile au racisme et à l’antisémitisme. Pour ces raisons, nous tiendrons au début du mois de mars les premières Assises Nationales de la Lutte contre les Préjugés et nous espérons que nos élus répondront présents à cet appel et prêteront une oreille attentive à nos propositions.    Ensemble, nous, associations de terrain, n’avons qu’une seule ambition : refuser la culture de la haine pour bâtir un présent et construire un avenir à la hauteur de nos idéaux républicains.

signer la petition: http://lemanifestedes15.fr/

Articles de presse:

nouvel observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/international/20090116.OBS9992/contre_la_culture_de_la_haine_nous_choisissons_le_vivre.html

libération

http://www.liberation.fr/societe/0101311422-des-associations-de-quartier-s-unissent-contre-l-antisemitisme

Publicités

~ par capoeira paris kolors sur janvier 27, 2009.

Une Réponse to “Manifeste des 15: Contre la culture de la haine, nous choisissons le vivre-ensemble”

  1. nous sommes partenaire et signataire de ce manifeste et nous invitons tous le monde à signer cette pétition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :